En cette période de grands changement qu’est l’adolescence, les amis deviennent très important.

L’appartenance à un ou plusieurs groupe va contribuer au passage de l’enfant à l’adulte qui va durer plusieurs années !

Le problème intervient quand votre adolescents décide d’appartenir à un groupe qui, au lieu de le tirer pas vers le haut, va lui être néfaste : violence, drogue, harcèlement, insolence,… Et toute ces choses que tout les parents redoutent !

Alors comment faire pour éviter cela ?

Normalement, l’enfant a reçu une éducation depuis son plus jeune âge et les rapports avec ses parents sont dans le partage,la complicité et le respect. C’est en gardant cette attitude et en continuant ces temps de paroles que l’enfant va rester serein.

À contrario, les conflits vont installer un mal être chez l’enfant, qui sera alors d’autant plus attiré par ces amitiés négatives, croyant que cela va l’aider à aller mieux et à donner un sens à sa vie !

Évidement tout cela ne sera qu’un leurre mais le mal sera fait !

Ne pas hésitez à consulter, afin de se faire aider, avant d’atteindre une situation critique et trop explosive, pourra alors être d’une grande aide …. Car l’engrenage sera encore plus compliquée à rétablir si nous laissons trop de temps passer, espérant que les choses s’améliorent !

En revanche, lorsque l’enfant a des amitiés saines et constructives alors le phénomène d’appartenance commence : il faut être le leader, celui qui a le plus beau look, l’inventeur, le meilleur confident… Et les réseaux sociaux aident à rendre les choses plus difficile dans leur relation !

Et c’est la crise, dispute avec son ou sa meilleur(e) ami(e) , la sensation de solitude devient alors pesante, la tristesse et les hormones, en prime, qui ne permettent pas toujours à l’adolescent de comprendre ce qu’il se passe ! Et encore moins ce qu’il faut faire…

C’est la que la complicité avec son ou ses parent(s) intervient et va permettre à l’adolescent d’éclaircir la situation avec un adulte de confiance…

Une fois tout rentré dans l’ordre, nous pourrons retrouver notre adolescent serein et heureux jusqu’à la prochaine crise… Car oui un rien les déstabilise mais il faut passer par là pour grandir…

Votre adolescent vous parle t-il ou ces la rupture de dialogue chez vous ?

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s